Journées d'action nationale en front commun syndical

16.05.2022

Les syndicats mènent des actions pendant plusieurs jours dans le cadre de leur campagne "Pouvoir d'achat et prix de l'énergie".  

Auparavant, nous avions déjà reçu un préavis de grève pour le 22 avril et récemment nous avons reçu un autre préavis pour le 13 mai.  Nous venons de recevoir le préavis d'action pour le lundi 20 juin. Ce dernier préavis est joint à cet article. 

Qu'arrive-t-il si des travailleurs participent à l'action?

La participation des travailleurs à une action sera considérée comme un jour de grève et devra être enregistrée comme une "absence justifiée". Les travailleurs qui seront absents ou qui cesseront de travailler pour participer a une action ne recevront pas de salaire pour les heures non prestées. Les travailleurs absents recevront une indemnité de grève de leur syndicat.

Occuper des intérimaires lors d’une action?

Fevia estime qu’une action, où seuls quelques militants sont absents pour participer à une manifestation, ne doit pas être considérée comme une grève donnant lieu à l'interdiction d’occuper des intérimaires. Cette vision est conforme à l’esprit de la loi de 1987 relative au travail temporaire. Voir les choses autrement aboutirait à un résultat disproportionné face à une action menée par quelques individus. À moins qu'un grand nombre de travailleurs participants ne paralyse la production, les entreprises peuvent, selon nous, occuper des intérimaires ce jour-là.

Fevia recommande en tout état de cause de prendre cette décision en concertation avec votre bureau d’intérim.