Danone investit à Rotselaar : pour les flexitariens et avec moins d’eau

04.09.2020

La célèbre petite bouteille Actimel, créée en Belgique en 1994, a depuis peu un petit frère végétal. Pour la production de ce nouvel Actimel végétal, Danone a investi pas moins de 10 millions d’euros dans son site de production à Rotselaar. La succursale belge devient ainsi l'une des premières usines hybrides du groupe Danone en Europe et un modèle en termes de production écologique responsable. Grâce à une station d’épuration des eaux innovante, l’utilisation d’eau de l’usine de Rotselaar a diminué de près de 500 millions de litres par an.

Jurgen Berckmans, directeur du site de production : « Nous sommes extrêmement fiers de faire partie intégrante de cette innovation majeure dans l’histoire de Danone.  Depuis la création d’Actimel il y a plus de 25 ans, notre site de production représente un élément essentiel dans la stratégie de recherche et développement du groupe en matière de création de yaourt et maintenant aussi de production de produits végétaux.

Plus de choix pour le consommateur

Le changement ouvre l’appétit et de plus en plus de consommateurs s’expriment en tant que « flexitariens ». Dans ce cadre, l’entreprise de produits laitiers Danone propose désormais une variante végétale de sa fameuse boisson Actimel.

L’Actimel végétal est fabriqué à base d’amande et d’avoine et contient, tout comme la version classique, des ferments L.casei, du calcium et des vitamine B6 et D. Deux saveurs sont mises sur le marché : original et mangue-fruit de la passion. En élargissant sa gamme aux produits végétaux, Danone souhaite avant tout offrir davantage de choix au consommateur.

Le plus grand site de production de yaourt en Europe

Le nouveau produit est fabriqué sur le site de Rotselaar, l’un des fleurons de Danone et son plus grand site de production de yaourt en Europe. Près de 10 millions d’euros ont été investis afin d’adapter l’usine qui compte un total de douze lignes de production. Le site de production de Rotselaar devient ainsi l’une des premières usines hybrides du groupe Danone en Europe. L’investissement à Rotselaar traduit le rôle majeur joué par l’usine dans la réalisation concrète de la vision de Danone : « One Planet, One Health ».

L’utilisation d’eau diminue grâce à l’innovation

Danone n’a pas investi à Rotselaar uniquement dans des produits innovants mais également dans une technologie innovante afin d’économiser l’eau. Depuis l’année dernière, l’usine réutilise jusqu’à 75 % de l'eau qu'elle consomme grâce à la technologie membranaire innovante.

Avec cette purification de l’eau en deux étapes, le site pompe jusqu’à 75 % d’eau souterraine en moins.  L’usine économise ainsi plus de 500 millions de litres d'eau par an. Cela correspond à la consommation d'eau de 4 000 familles ou à l’équivalent de la population du centre de la commune de Rotselaar.