La bière spéciale en canette de la brasserie du château Vanhonsebrouck doit séduire les Américains

16.09.2020

À Izegem, en Flandre occidentale, se trouve l'impressionnant complexe de la brasserie du château Vanhonsebrouck, dont les tours ressemblent à un véritable château. Ce qui a commencé en 1865 comme une petite brasserie, est aujourd'hui un véritable acteur mondial de la bière belge. Le brasseur de bières spéciales est principalement connu pour ses marques Kasteelbier et Filou, mais il brasse également la « Slurfke », connue des fans de la série télévisée Thuis. La brasserie du château Vanhonsebrouck continue à investir, même pendant la crise, notamment en conquérant les marchés étrangers avec des bières spéciales en canettes. 

Les Américains et la bière spéciale : l’amour au premier regard ?

La brasserie du château voit une opportunité dans la bière en canette et a ouvert fin 2019 une ligne de production pour celle-ci. Cet emballage de boisson est plus léger et donc moins cher à transporter. Il ne laisse pas entrer la lumière, refroidit six fois plus vite que les bouteilles en verre et est parfaitement recyclable.

Environ 17 000 canettes de Kasteel, Filou, Bacchus ou Barista Chocolate Quad sont produites par heure La Barista Chocolate Quad n'existe que depuis 5 ans et réunit la « Sainte Trinité » de l’alimentation belge, adorée par les Américains : la bière, le chocolat et le café. 

Continuer à investir, même en temps de crise

Le prix de leur première ligne de canettes s’élevait à 4 millions d'euros. Pas moins de la moitié de la production est destinée à l'exportation. Outre les pays d'Europe, les canettes de bière spéciale sont également destinées à la Chine, à l'Amérique du Sud et plus particulièrement à la Russie et Israël. Et avec la création de leur nouvelle filiale américaine, la bière en canette doit maintenant aussi conquérir le cœur des Américains.

La crise du coronavirus a également affecté les activités de la brasserie du château. Avant la crise, par exemple, le secteur de l’horeca représentait la moitié de leur chiffre d'affaires. Heureusement, les effets de la pandémie se sont dispersés. Van Honsebrouck a continué à brasser plus de la moitié de ses volumes et de ses exportations vers différents pays. Mais même pendant la crise, la brasserie du château a continué à recruter des talents et a investi 1,2 million d'euros.