Autocontrôle

Les entreprises alimentaires doivent elles-mêmes veiller à la sécurité des produits alimentaires qu’elles mettent sur le marché. Ce principe d’ « autocontrôle » est repris dans l’arrêté royal « Autocontrôle » du 14/11/2003. De nombreux producteurs vont plus loin en soumettant pour validation leur système d’autocontrôle à un organisme externe sur base d’un guide sectoriel spécifique.

Actualités