Commerce extérieur

Le commerce extérieur en forte hausse

En 2021, les exportations de produits alimentaires et de boissons s’élevaient à 30,0 milliards d’euros. Les importations de ces mêmes produits représentaient une valeur de 25,2 milliards d’euros. La balance commerciale présente dès lors un excédent d’environ 4,9 milliards d’euros.

Les recettes des exportations de produits alimentaires et de boissons ont bondi de 11,7 % par rapport à 2021. Il s’agit là de la plus forte croissance enregistrée ces 10 dernières années..

La valeur des importations de produits alimentaires et de boissons a  quant à elle augmenté de 14,9 % en 2021. La balance commerciale a dès lors légèrement chuté de 2,4 %, mais elle reste toutefois largement positive.

 

Moteur important des exportations belges

Les exportations de produits alimentaires consituent près de un dixième des exportations totales de la Belgique. Alors que lors de la crise covid de 2020, les exportations d’aliments et de boissons avaient mieux résisté que les autres biens, la reprise a été moins vigoureuse (+11,7 % pour les produits alimentaires contre +31,9 % pour les autres biens).

Sans la balance commerciale largement positive de l’industrie alimentaire, le déficit commercial (des biens) de la Belgique serait de 58 % plus élevé en 2021.

 

Croissance partout, à deux exceptions près

En 2021, les exportations en valeur ont augmenté dans quasi tous les pays partenaires. Deux exceptions cependant dans le top 10 : les exportations vers les Etats-Unis ont baissé de 1,9 % et celles vers la Suède de- 2,7 %. Les  deux cas sont néanmoins différents. En effet, les exportations vers la Suède avaient connu une progression soutenue (+7,8 %) sans doute liée à une politique de restrictions covid moins stricte qu’ailleurs et, malgré la baisse en 2021, elles restent dès lors au-dessus de leur niveau de 2019. Par contre, les exportations vers les Etats-Unis sont en recul pour la deuxième année consécutive.

Les exportations vers le Royaume-Uni, malgré le Brexit, ont très fortement augmenté (+36 %). L’évolution mensuelle des exportations montre que nous n’avons pas connu le stop-and-go en janvier 2021 que l’on observe par exemple chez nos pays voisins Cela indique que nos entreprises étaient bien préparées à cet évènement.

 

Glissement géographique

Les exportations de l’industrie alimentaire belge restent principalement concentrées sur l’Union européenne, et plus encore sur nos grands voisins directs (NL, FR, DE) qui absorbent 53 % de l'ensemble de nos exportations.

Par rapport à 2016, la part de ce top 5 des pays partenaires a baissé de 3,2 points de pourcentage (pp) suite à la hausse des exportations vers le reste des pays de l’UE (+0,5 pp), le Royaume-Uni (+0,6 pp)  et vers le reste du monde (+2,1 pp).

L’ensemble des produits alimentaires ont vu leurs exportations augmenter en 2021. Par rapport à 2019, année pre-covid, seules deux catégories de produits restent encore à un niveau légèrement inférieur: la viande (-1,8 %) et les légumes (-0,9 %).

 

Répartition des exportations par groupes de produits et par (groupes de) pays