Fevia continue de plaider pour une politique d’emballage durable, adaptée à notre pays

29.09.2020

Le débat sur la consigne était au centre de l’attention des médias ces derniers jours. La déclaration incorrecte de l’ONG Recycling Netwerk selon laquelle l’industrie des boissons a récemment adapté sa position en est la raison. Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire belge, rappelle que les entreprises alimentaires belges recherchent une solution efficace au problème des déchets sauvages, adaptée au contexte spécifique de notre pays et dans le cadre d’une politique d’emballage durable. En outre, le secteur confirme de manière claire et nette ses engagements à atteindre les objectifs ambitieux mentionnés sur www.emballages2025.be.

Contrairement à ce que l’ONG Recycling Netwerk prétend dans les médias, les entreprises alimentaires de notre pays ne sont pas soudainement devenues pro consigne. La communication de la Fédération européenne des producteurs de boissons, dont Recycling Network reprend une partie de manière très sélective et injustifiée, est néanmoins très claire : le secteur est disposé à examiner - pays par pays - quel système est le plus approprié pour une collecte et un recyclage optimaux des emballages. Dans certains pays, en particulier lorsque le taux de collecte est encore insuffisant, il s’agira de la consigne. Dans d’autres pays, comme la Belgique, il est plus judicieux d’optimiser davantage les systèmes de collecte existants et efficaces.

Grâce au sac bleu, notre pays est précurseur dans le domaine de la collecte et du recyclage des emballages de boissons ménagers depuis des années. Avec l’introduction du Nouveau Sac Bleu, Fost Plus offre aux consommateurs belges une solution très simple pour recycler encore plus d’emballages ménagers. Bien entendu, nous ne voulons pas compromettre ce système efficace en introduisant un système de collecte parallèle. En outre, la consigne dans notre pays risque de rendre les produits encore plus chers et d’accélérer le problème existant des achats transfrontaliers, ce qui entraînerait une perte de revenus encore plus importante pour l’économie belge.

En même temps, nous ne sommes pas aveugles face au véritable défi que représente la collecte de tous les emballages dans notre pays, y compris les produits consommés hors domicile. Avec tous les partenaires et tous les secteurs concernés, nous devons réussir à amener les consommateurs à ne pas jeter leurs déchets hors domicile par terre. Nous devons donc proposer différentes solutions de collecte en vue d’un tri et d’un recyclage optimaux.

Dans les engagements en matière d’emballages que Fevia a pris avec les partenaires de la chaîne en 2018 avec le gouvernement flamand, il est mentionné, entre autres, que nous voulons collecter et recycler 90 % des emballages de boissons d’ici 2022. Nous rappelons notre engagement à atteindre les 6 objectifs sur www.emballages2025.be et à investir dans des initiatives qui rendent cela possible.

Nous soutenons donc pleinement les plans de Fost Plus, dans le prolongement du lancement réussi du Nouveau Sac Bleu, visant également à développer des solutions pour collecter et recycler davantage d’emballages hors domicile. En améliorant cette collecte hors domicile, nous voulons aussi garantir une offre suffisante de PET recyclé à l’avenir. Cela est nécessaire pour respecter l’engagement de ne mettre sur le marché que des emballages de boissons avec au moins 50 % de matériaux recyclés d’ici 2025.

www.emballages2025.be