Le lait de croissance Bambix d'Inex fait ses premiers pas sur le marché chinois

20.10.2020

La Chine est le deuxième marché d'exportation d’outre-mer pour les produits alimentaires et les boissons belges. Un marché qui offre de nombreuses opportunités, mais qui n'est certainement pas évident. En novembre, l'entreprise laitière de Flandre orientale Inex est entrée sur le marché chinois avec le lait de croissance Bambix via Alibaba.

Groeimelk Bambix van Inex zet eerste stapjes op Chinese markt© Joëlle Verbeeck

De la Belgique aux quatre coins du monde

Inex est une entreprise familiale belge de 120 ans (ou mieux encore : jeune !) qui se concentre très fortement sur l'exportation. Sur le site de production de Bavegem en Flandre orientale, le lait est transformé en yaourt, en crème ou en d'autres produits laitiers. Inex exporte ces produits vers des pays du monde entier : la France et l'Italie par exemple, mais vers des destinations moins évidentes telles que le Congo et le Mali. Inex veut maintenant explorer un nouveau marché avec son lait de croissance Bambix : la Chine.

Groeimelk Bambix van Inex zet eerste stapjes op Chinese markt© Joëlle Verbeeck

La demande pour les produits laitiers belges augmente

La classe moyenne chinoise est en hausse et est à la recheche d’aliments de qualité et sûrs. Les bières, le chocolat et les biscuits belges ont déjà  très présents en Chine, mais ces dernières années, la demande de produits laitiers et de pommes de terre surgelées a également augmenté. En novembre, Inex lance son lait de croissance sur le marché chinois via la plateforme Tmall d'Alibaba. La plateforme propose divers produits belges, dont Bambix dans un futur proche. La plateforme offre une approche personnelle, permettant à Inex de s'adresser aux consommateurs chinois ayant des enfants dans un environnement Bambix. 

Inex entre sur le marché chinois à petit pas

Il reste à voir si le lait de croissance va réellement séduire les consommateurs chinois. Les Chinois ne connaissent pas (encore) le lait de croissance. Il s'agit donc d'un nouveau segment dans un nouveau marché. Mais il y a certainement de l'espoir, car les Chinois accordent une grande priorité à la qualité et à la sécurité alimentaire. « Nous voyons que les Chinois donnent notre lait en cadeau à leurs amis et à leur famille. Inex est vraiment un produit haut de gamme là-bas », ajoute Steven Dierickx, directeur général d'Inex.

Votre entreprise alimentaire a-t-elle quelque chose à partager ?
Découvrez ce que nos 3 nouveaux formats de contenu peuvent faire pour vous