Un carton de lait plus durable de FrieslandCampina réduit l'empreinte carbone de 20 %

04.09.2020

La coopérative laitière FrieslandCampina veut parvenir à la neutralité climatique d'ici 2050 et joue donc un rôle de pionnier dans la politique durable, tant au niveau de l'exploitation agricole que de la production et de l'emballage. Conformément à cette ambition, l'entreprise franchit une nouvelle étape en Belgique avec un carton de lait plus durable pour le lait de prairie Campina. Le nouvel emballage se compose à 85 % de matériaux renouvelables et contribue directement à une réduction de l'empreinte carbone. Cela représente une réduction de 20 % par rapport aux précédents emballages en carton et donc une réduction substantielle pour les 3,2 millions d'emballages sur une base annuelle.

Un carton de lait plus durable

Faire en sorte que tous les emballages soient réutilisables ou recyclables d'ici 2025 : voilà l’ambition de FrieslandCampina et qui s'aligne avec les engagements de Fevia pour évoluer vers un gestion plus durable des emballages.

« Ce nouvel emballage pour le lait de pré Campina est un autre bon exemple de notre ambition durable sur l'ensemble de la chaîne, du pré au verre. Nous visons un portefeuille de produits nutritifs issus de l'agriculture et de la production durables, dans des emballages durables », explique Jeroen Van de Broek, CEO de FrieslandCampina Belgique.

Constitués de 85 % de matériaux renouvelables

Cette dernière innovation en matière d'emballage signifie que plus de 85 % des emballages sont désormais constitués de matériaux renouvelables. Le carton de lait et le bouchon sont fabriqués à partir de matériaux biologiques, produits à partir de résidus de la production de canne à sucre, en lieu et place du plastique. L'emballage en carton compte une couche de moins que l'ancien emballage blanc et est donc plus durable et de couleur brunâtre. De plus, le carton de lait Campina est fabriqué à partir de carton certifié FSC®, ce qui signifie que les forêts d'où provient le bois ont été gérées de manière durable.

Le nouvel emballage contribue directement à la réduction de l'empreinte carbone : une baisse de 20% par rapport au précédent carton. Bien entendu, l'emballage est toujours recyclable et peut être mis dans le sac PMC.

La neutralité climatique d'ici 2050

C'est l'une des mesures prises par FrieslandCampina pour réaliser son ambition d'atteindre la neutralité climatique tout au long de la chaîne, du pré au verre, d'ici 2050. Il s'agit d'un objectif ambitieux auquel travaillent avec acharnement plus de 11.400 éleveurs, dont près de 300 en Belgique. FrieslandCampina les encourage à pratiquer une agriculture durable dans les domaines du climat, de l'énergie, du bien-être animal et de la biodiversité.

Jeroen Van de Broek, CEO de FrieslandCampina Belgique : « En 15 ans, l'empreinte écologique d'un litre de lait a déjà baissé de 26 %. Les émissions totales de gaz à effet de serre en Belgique baissent, mais il faut poursuivre les efforts (source : rapport laitier de BCZ). Nous le faisons non seulement par le biais de nos emballages, mais aussi, bien sûr, dans nos usines et dans nos fermes. Nous relevons ce défi en optant, par exemple, pour une électricité 100 % verte, en produisant notre propre énergie durable à l'aide de panneaux solaires et en utilisant les transports électriques. Nous voulons ainsi remplir notre rôle de pionnier en matière de politique durable tout au long de la chaîne. »