Nos principes : 6 outils de base pour cuisiner ensemble

  1. Responsabilité partagée. Oui, il y a des enjeux et oui, les producteurs alimentaires œuvrent chaque jour à trouver des solutions. Cependant, les responsables politiques ont pour lourde responsabilité de relever les défis en matière de prospérité, d’emploi, d’environnement ou de santé.  
  2. Collaborer, c’est avancer ensemble. Les meilleures solutions sont celles qui avantagent tout le monde. Elles commencent par un dialogue constructif. Ensemble, cherchons des solutions réalistes qui permettront à toutes les parties d’aller de l’avant.  
  3. Des faits, pas des mythes. L’alimentation est rarement une histoire en noir et blanc. Néanmoins, des solutions sur base de mythes fonctionnent rarement dans la réalité. Optons donc pour des débats nuancés et des solutions constructives sur base de connaissances et de faits étayés scientifiquement.  
  4. Concurrence équitable. Les entreprises alimentaires belges travaillent dans un environnement international complexe. Chaque jour, elles doivent tenir compte d’une réglementation stricte à de nombreux niveaux. Veillons à ce que nos chefs d’entreprise puissent affronter, à armes égales, la concurrence en Belgique et à l’étranger. Bref, visons la simplicité et évitons la surrèglementation. 
  5. Un seul marché européen. Le marché unique européen existe depuis 25 ans et nous a offert de nombreux avantages. Toutefois, il est mis sous pression en raison d’un protectionnisme croissant. Continuons à défendre les principes de base de la libre circulation des marchandises au sein du marché unique afin que nos chefs d’entreprise puissent mettre leurs atouts en valeur de manière équitable. 
  6. Simplification administrative. 95 % des entreprises alimentaires belges sont de petites ou de moyennes entreprises. Chaque jour, elles développent des denrées alimentaires et des boissons savoureuses, sûres et innovantes. Toutefois, tant les grandes que les petites entreprises sont encore confrontées à trop de difficultés administratives Dans la mesure du possible, œuvrons donc à une simplification administrative afin de permettre à nos chefs d’entreprise de continuer à entreprendre.

Actualités