Diminution des déchets sauvages

En 2015, nous nous sommes engagés dans les trois Régions à diminuer la quantité de déchets sauvages dans les trois régions. En Flandre, la quantité doit diminuer de 20% par rapport à 2014 d’ici 2020. En Wallonie, la quantité doit diminuer également de 20 % tandis qu’elle doit diminuer de manière importante en Région de Bruxelles-Capitale. En 2018, nous avons renforcé cet engagement en fixant un objectif spécifique aux emballages : une diminution de 50% d’ici 2025. Pour atteindre cet objectif, une collaboration de tous est nécessaire notamment en matière de répression.

17 millions pour la lutte contre les déchets sauvages

Depuis de nombreuses années, Fost Plus, via une contribution aux Régions, consacrait une partie de son budget à la lutte contre les déchets sauvages. C’est ainsi que l’initiative « In De Vuilbak » a vu le jour. En 2015, les entreprises ont décidé d’augmenter sensiblement le budget consacré à cette lutte et de renforcer les structures. Depuis 2016, 17 millions sont versés annuellement aux Régions pour ensemble définir et réaliser un plan d’action concret. Ces plans sont articulés autour de 5 axes : la participation, l’infrastructure, la sensibilisation, l’environnement global de qualité et la répression.

Des cellules opérationnelles d’experts

Depuis 2016, les entreprises financent via Fost Plus, des cellules régionale d’experts pour mettre en place un plan d’action global en matière de déchets sauvages. Ces cellules de coordination sont Mooimakers en Flandre et BeWapp en Wallonie. Aucune structure spécifique n’a été créée en Région bruxelloise. Néanmoins, une personne y coordonne les actions entreprises. En Wallonie, l’équipe BeWapp de 11 personnes met en œuvre le programme d’action Wallonie Plus Propre. En Flandre, 17 personnes travaillent au sein de Mooimakers pour chaque jour mettre la propreté publique au cœur des préoccupations. Pour la Région de Bruxelles-Capitale, une personne coordonne avec Bruxelles Environnement et Bruxelles Propreté les actions financées par Fost Plus.

Bien plus que de la sensibilisation

Les actions de BeWapp et Mooimakers vont plus loin que la sensibilisation. Leur objectif est de créer un grand mouvement sociétal pour rendre la Flandre et la Wallonie beaucoup plus propre. La sensibilisation n’est donc qu’une petite partie du travail. Les collaborateurs BeWapp et Mooimakers montent des projets de coaching avec des communes, les aident à développer des plans d’actions, financent des poubelles et autres infrastructures, testent des systèmes innovants, récompensent des associations, écoles ou citoyens, organisent des opérations de nettoyage, collaborent à des opérations de répression comme la semaine de la répression, etc.

Le Grand nettoyage de Printemps

C’est le signe le plus net que le large mouvement sociétal pour une Belgique plus propre est en marche. Chaque année au Printemps , de plus en plus de citoyens belges dans les trois Régions du pays participent aux actions du « Grand nettoyage de Printemps » organisées ou soutenues par BeWapp et Mooimakers. En mars 2019, plus de 160.000 Wallons ont ainsi participé au nettoyage. Cela démontre une prise de conscience collective que jeter ses déchets dans la rue n’est pas un comportement acceptable.

Actions